Conseils pratiques

La ventilation

Que votre logement soit équipé, d’une ventilation naturelle, d’une VNH ou d’une VMC, il doit être ventilé en permanence.

Pourquoi ventiler mon logement ?

  • Pour éviter des problèmes allergiques et respiratoires
  • Pour éviter des intoxications notamment au monoxyde de carbone
  • Pour éviter des dégradations (moisissure, condensation)
  • Pour renouveler l’air et éviter les odeurs 
Quelques conseils pour un logement bien ventilé

Nettoyer régulièrement vos bouches d’extraction et d’entrée d’air

Laisser libre le passage de l’air sous les portes et aux entrées d’aération

Ouvrir vos fenêtres 10 minutes tous les jours (si possible en coupant le chauffage si celui-ci est ouvert)

Si votre logement est équipé d’une VMC, mettre la ventilation en position rapide lorsque vous cuisinez ou lorsque vous vous lavez

Faciliter l’accès au logement lors du passage de l’entreprise en charge de l’entretien des systèmes de ventilations

Ne pas boucher les entrées d’air au niveau des fenêtres

Ne pas retirer les bouches d’extraction d’air

Ne pas brancher la hotte sur le conduit d’extraction d’air

Ne pas arrêter le moteur de la VMC même lors d'une absence prolongée

Ne jamais utiliser un poêle à pétrole

Question - Réponse

Peut-on boucher les grilles d’entrée d’air pour se protéger du froid en hiver ?
Entretien et travaux dans mon logement

Non, l’objectif de ces grilles est d’assurer une circulation d’air dans votre logement et répartir ainsi la chaleur. En obstruant ces bouches de ventilation, vous pourriez également créer de la condensation et avoir ainsi un environnement humide avec présence de moisissures.

De plus, l’espace existant entre le bas des portes et le sol assure aussi une fonction de ventilation.

L’installation électrique

Quelques conseils pour votre sécurité

Vérifier régulièrement le bon état des prises de courant et des fils des appareils électriques

Couper le courant au disjoncteur de branchement avant d’intervenir sur l'installation, même pour changer une ampoule

Remplacer les fusibles hors d’usage par des fusibles de même calibre

Vérifier régulièrement le compteur pour éviter les surconsommations

Demander l’autorisation, respecter  les règles de sécurité et les normes en vigueur ou mieux, faire appel à un professionnel en cas de modification de l’installation électrique

Ne pas laisser des prises ou des interrupteurs cassés ou mal fixés

Ne rien entreprendre en cas du moindre doute

 

  En cas de panne 

Le chauffe-eau

Contrôler et actionner régulièrement le groupe de sécurité pour détecter une éventuelle fuite

Régler le thermostat sur 55°C pour éviter d'entartrer le ballon et de créer une surconsommation électrique

Logement alimenté en gaz

Quelques conseils pour votre sécurité

Vérifier la date de validité du flexible de la gazinière

Fermer le robinet d’arrivée gaz en cas d'absence prolongée

Vérifier le compteur pour éviter les surconsommations

Ne pas boucher les grilles d’entrée d’air

Ne pas stocker plus d'une bouteille de gaz

  En cas de suspicion de fuite de gaz 

  1. Fermer le robinet d’arrivée gaz
  2. Ouvrir les fenêtres
  3. Ne pas créer de flamme
  4. Téléphoner à  l'agence

Le chauffage individuel et collectif

Quelques conseils pour votre sécurité

Nettoyer régulièrement les radiateurs sans les démonter

Fermer les volets et tirer les rideaux pendant la nuit

Mettre le chauffage en mode « hors gel » en cas d’absence prolongée

Diminuer la température du logement la nuit et en cas d'absence

Faciliter l’accès du logement lors du passage de l’entreprise en charge de la maintenance de votre chaudière

Régler le thermostat programmable

Arrêter les radiateurs lors des temps d'aération

Ne pas surchauffer le logement

Ne pas placer de meubles devant les radiateurs

Ne pas faire sécher le linge sur les radiateurs

Ne pas chauffer les pièces inoccupées

 

Bon à savoir

Diminuer de  1°C la température de consigne de votre logement permet de réduire la consommation annuelle en chauffage de  5 à 10 % (Source : BREF Efficacité Energétique, ministère du Développement durable).

La température idéale est de 19°C dans les pièces principales, 20°C dans la salle de bain et 16°C dans les chambres.

Logement équipé d’un conduit de cheminée

Quelques conseils pour votre sécurité

Ramoner votre conduit de fumée au moins une fois par an et plus si nécessaire

Contacter  l'agence pour vous mettre en relation avec un professionnel

Ne pas brûler du bois traité ou humide afin d'éviter l'encrassement du conduit

Ne pas ramoner son conduit soi-même

   En cas de sinistre dû à un incendie, vous devrez présenter une attestation de ramonage

Question - Réponse

J'habite dans un logement chauffé collectivement, quelles sont les dates d'ouverture et de fermeture du chauffage?
Entretien et travaux dans mon logement

Il n’y a pas de date précise. Le chauffage est allumé ou arrêté en fonction des conditions météorologiques.

Logement équipé d'une hotte

Ne jamais raccorder une hotte sur un conduit de ventilation ou autre afin d'éviter tout risque d'intoxication au monoxyde de carbone

Le revêtement de sol

Quelques conseils relatifs à l'entretien de vos sols

Mettre des protections adaptées (par exemple des découpes de revêtement de sol PVC) sous l’ensemble des meubles afin de ne pas laisser de marques sur le revêtement de sol

Nettoyer régulièrement les sols à l’aide de produits adaptés à la surface

Le stationnement de bicyclettes ou de poussettes sur un revêtement de sol plastique n'est pas conseillé pour une longue durée . Une réaction pourrait se produire et engendrer des taches irréversibles

En cas d’impacts ou de brûlures sur les revêtements de sol, et en fonction de l’importance des dégradations, tout ou partie des travaux de reprise ou de remplacement pourra être imputé au locataire du logement lors de l’état des lieux de sortie

Les menuiseries

Quelques conseils relatifs à l'entretien de vos menuiseries

Nettoyer les deux faces des menuiseries extérieures avec des produits adaptés afin qu’elles ne s’encrassent pas

Vérifier périodiquement que les rainures d’égouttage ainsi que les trous d’évacuation d’eau ne sont pas obstrués

Graisser les paumelles des menuiseries sans attendre d’avoir des difficultés d’ouverture

Ne pas boucher les entrées d’air situées sur le haut des fenêtres

Ne pas percer les fenêtres, des dispositifs de crochets adhésifs existant pour suspendre voilages et stores

En cas de détérioration de vitrage ou menuiserie (dégradation accidentelle, vandalisme ou encore défaut d’entretien), les travaux de remplacement sont imputés au locataire du logement

Les équipements sanitaires

Quelques conseils pour un bon entretien des sanitaires

Entretenir régulièrement les siphons à l’aide de produits adaptés en suivant les conseils d’utilisation. En cas de canalisation bouchée, les travaux sont facturés directement au locataire

Nettoyer régulièrement éviers, lavabos, douches, baignoires et faïences murales à l’aide d’un produit anticalcaire adapté

Astuce : En cas de fort entartrage ou de moisissure de joints, utiliser du vinaigre blanc

Ne pas mettre d’éléments pouvant boucher siphons et canalisations : lingettes, serviettes hygiéniques et autres doivent être mis à la poubelle

Ne pas utiliser de produits à base de soude caustique si l’évacuation se fait mal pour le dégorgement des WC, lavabos ou éviers car ils attaquent les joints et les canalisations

En cas de dégât des eaux, fermer le compteur d’eau

Si la fuite est importante : contacter les pompiers et l'agence

Remplir et transmettre un exemplaire de dégât des eaux à l'agence

Face aux nuisibles

Les rongeurs

Deux fois par an, une entreprise spécialisée traite les abords des immeubles.

Cependant, pour éviter d’attirer rats ou autres rongeurs, il est interdit de nourrir oiseaux et animaux domestiques abandonnés.

Les insectes

Une fois par an, une entreprise spécialisée traite l'ensemble des logements collectifs.

En cas de présence d'indésirables malgré ces précautions, contacter l'agence afin d'éviter leur prolifération.